Qui sera l’élu ?

C’est dans le tome II qu’a lieu un certain tournoi d’escrime. Vous voyez là les premiers enthousiastes à s’être inscrits. Dites-vous bien que l’annonce placardée aux quatre coins de la ville tient sur deux feuillets et que le nombre d’inconscients à s’inscrire dépasse largement les sept dont vous voyez la signature (au passage gros travail sur l’onomastique mais j’ai vaillamment relevé le défi de nommer tous les participants).
Bien plus passionnant qu’une finale de coupe du monde et une finale à Roland-Garros réunies, voici donc le tournoi de Déïmos (tiens, j’expliquerai bientôt ce qu’est un Déïmos). Au programme : du sang, des larmes et de l’animation dans les tribunes construites pour l’occasion dans la cour principale du château. D’ailleurs, grâce à deux personnes, c’est à se demander si le spectacle n’est pas davantage dans les gradins qu’au milieu de la cour…

Gaspard Auclair

Laisser un commentaire