Bandoulier

Simples brigands ou dangereux bandouliers ?

Définition du DRA (Dictionnaire Royal Académique) :

Bandoulier : nom masculin désignant un brigand volant sur les grands chemins ou dans les rues sombres d’une ville. Le mot vient évidemment du fait que cette race de gens agit la plupart du temps en bande. À noter tout de même une petite différence avec le terme brigand qui, depuis la publication du roman Bastien Lagrouge, désigne un type de bandit se contentant de voler et pas nécessairement antipathique, disposant parfois d’une grand cœur, tandis que bandoulier n’est pas étranger aux notions de meurtre, de sang et de forçage. C’est un fléau que de nombreux rois ont tenté de juguler avec plus ou moins de succès.

Vie quotidienne d’un bandoulier

Ah ! Le bandit ! Que de souvenirs de belles pages dumasiennes dans lesquelles apparaissait ce type de spécimen, à commencer par Luigi Vampa dans Le Comte de Monte-Cristo. Evidemment, ce personnage type ne pouvait qu’apparaître dans Les Callaïdes. Après, brigands ou bandouliers (auxquels on pourra ajouter friponneau, sicaire et raton), les proportions sont encore à déterminer.

Gaspard Auclair

Leave a Reply